Neuvaine de réparation au Sacré-Cœur de Jésus par Marie

"Au mois de décembre 1900, je vis le Sacré-Cœur. Ses bras étaient étendus.

Il me montra la plaie de Son Cœur et Il me dit : « Voilà comment la France Me fait souffrir avec tous ses désordres ». Le Cœur du Bon Jésus était tout déchiré et tout couvert de sang, cela me fit frémir..."

Récit de Marie Martel extrait du livre "Notre Dame de Tilly" (P. Lesserteur)

Premier jour

"À l'école du Sacré-Cœur, le 18 mars 1896, à l'heure de la prière du soir, la petite Françoise Levieux se lève et toute émue s'écrie : « Oh Madame, que c'est beau, on voit la Bonne Vierge ! ».

Toutes voient en même temps et tous les bras se tendent vers la mystérieuse Apparition avec d'indicibles transports de joie. On récite le chapelet. Les Ave se répètent avec un certain entrain toujours croissant et les dizaines se succèdent sans lassitude.

Plus on prie, plus l'Apparition paraît radieuse.


Le 24 mars une fois la récitation des cinq dizaines terminée, les enfants demandent elles-mêmes à prier encore, à prier toujours de crainte de voir disparaître trop tôt la céleste vision.

La Vierge bénie ne se lasse pas de recevoir le salut de leur admiration et de leur amour. Pour reporter jusqu'au trône de la Divinité ces prières qui doivent passer par ses lèvres s'y embaumer du parfum qui plaît à Dieu, à plusieurs reprises elle joint les mains et semble s'unir aux voyantes qui s'écrient alors avec transport : « Elle prie avec nous ! ... oh ! ... qu'Elle est belle ! »."


✝︎


Ô Notre-Dame,

faites-nous comprendre que plus notre prière est fervente,

plus vous vous approchez de nous

et plus vous intercédez auprès du Père en notre faveur.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Second jour

Le 29 juin, Notre-Dame écrit en lettres d'or, sur un papier que Marie Martel remettra à l'Abbé Guéroult, ces quelques paroles :

« Je suis la Mère de Dieu de qui on méprise tous les commandements ; Sa justice menace les pécheurs. Je suis de plus Votre Mère, celle qui s'exprime par ces paroles :

Vous aurez beau prier, beau faire, jamais vous ne pourrez compenser la peine que j'ai prise pour vous. Priez, priez, priez plus ; depuis le temps que je souffre pour vous autres, je suis chargée de prier pour vous qui n'en faites pas cas. »


"Le 16 juillet, fête de Notre-Dame du Mont Carmel, pour la première fois, j'entendis la voix de la Sainte Vierge qui me dit :

« Pénitence, mon enfant, pénitence ! Mon enfant, veux-tu être heureuse en cette vie ou en l'autre ? Mon enfant, tu auras ici-bas beaucoup à souffrir. Si tu es fidèle à la mission que tu as à remplir, je te promets d'être bienheureuse en l'autre vie.

Mes bien chers enfants, je vous supplie de bien prier et de faire pénitence. C'est par la prière et la pénitence que vous apaiserez les vengeances du Ciel. »"


✝︎


Ô Notre-Dame,

aidez-nous à prier,

à faire pénitence

et à être obéissants à la Volonté Divine sur nous

afin d'apaiser la colère de Dieu

de qui on méprise les Commandements.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Troisième jour

"Le 5 octobre 1896, je vis la Sainte Vierge toujours de la même manière, mais Elle portait sur sa poitrine un grand Crucifix dont les plaies des mains et des pieds étaient tout humides de sang. La Sainte Vierge serrait sur sa poitrine le Christ et Elle me dit en montrant ses plaies :

« Voilà mon enfant, comme mon Divin Fils souffre de l'ingratitude de mes propres enfants ! »

Et les yeux de la Bonne Mère étaient tout remplis de larmes."


Le 24 octobre, Marie Martel entend ces paroles suppliantes :

« Pénitence ! Priez, priez, mes bien chers enfants, Dieu est outragé, indigné ! Pénitence ! Pénitence ! »


Janvier 1897 : Notre-Dame appelle de nouveau la jeune fille à la pénitence et celle-ci de demander la force de souffrir avec amour en union avec le Bon Jésus « par amour pour Vous et pour tout ce qu'on a fait subir à Votre Divin Fils ». Elle accepte d'être victime pour les pécheurs en réparation de tous les crimes commis.


✝︎


Ô Notre-Dame,

obtenez-nous la force de souffrir avec amour

en union avec le Bon Jésus.

Que nous soit accordée la grâce d'unir à la prière,

le renoncement et le sacrifice

en vue de réparer les outrages commis

envers Notre-Seigneur.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Quatrième jour

"Le 2 février 1897, j'ai vu la Sainte Vierge égrener son Rosaire et c'est sur celui-ci que je suivais les Ave. À la fin du Rosaire, je disais toujours « Notre-Dame du Très Saint Rosaire »... Ce jour-là, je vis une banderole lumineuse, sur laquelle étaient écrits ces mots :

« Reine du Très Saint Rosaire, priez pour nous qui espérons tous en Vous. »"

Le Pape Léon XIII venait d'ajouter ce titre aux Litanies de la Sainte Vierge. Il ne cessait de recommander la dévotion du Rosaire, surtout durant le mois d'octobre qui lui est consacré, en vue d'obtenir le secours de la Reine du Ciel et la cessation des grands maux qui désolent l'Église.

La Reine du Très Saint Rosaire vient corroborer les recommandations du Saint-Père et demande à la voyante de réciter le Rosaire médité chaque jour du mois d'octobre. Fin septembre, Elle fait apparaître devant ses yeux une banderole tenue par deux anges, sur laquelle sont écrits à la suite ces mots :

« Mystères Joyeux, Mystères Douloureux, Mystères Glorieux »

Elle lui annonce que désormais, pendant le Rosaire, elle devra méditer les Mystères ; et devient Elle-même l'institutrice de Son enfant.


✝︎


Reine du Très Saint Rosaire,

donnez-nous de comprendre

la puissance de Salut

des Mystères de la vie de Jésus,

médités à travers Votre Cœur Douloureux et Immaculé.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Cinquième jour

Le Prince de la Milice Céleste apparaît quatre fois à Marie Martel, cependant, le 29 juin 1897, celle-ci ne fait que ressentir la présence de Saint Michel. Après l'avoir invoqué, elle peut lire ce message écrit sur une banderole qui se déroule devant elle :

« Jésus il faut prier,

À Dieu il faut retourner,

la Sainte Vierge il faut implorer,

Saint Michel il ne faut pas oublier. »

La voyante entend l'Archange lui dire qu'elle doit prier Jeanne d'Arc et lui assurer plus tard que la France sera sauvée et qu'il en est l'un de ses grands défenseurs (8 décembre 1905).


Après plus d'une centaine d'apparitions, Jeanne d'Arc se manifeste une dernière fois à la voyante le 17 mai 1909, peu après sa béatification, et répète au moins six fois :

« Priez pour la France »

et plus intimement à Marie :

« Prie pour la France ».

Avant de disparaître, Jeanne dit d'une voix ferme :

« Je réapparaîtrai »


"Quand la vision eût disparu ce fut la voix de la Bonne Mère qui répéta :

« Oui, priez pour la France en danger ! »

[...] Elle me dit aussi de prier pour le futur roi car un autre règne et un autre monde vont venir,

« la France renaîtra par le Sacré-Cœur de mon Divin Fils. »"

(2 février 1903)


✝︎


Reine de France,

nous implorons Votre protection

et celle de nos défenseurs Saint Michel

et Sainte Jeanne d'Arc,

afin d'être préservés de tout mal

et de tout danger.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Sixième jour

"Le 25 avril 1899, ce fut ma dernière apparition au Champ Béni, trois ans jour pour jour après la première. Je vis le tableau de la Sainte Famille."

Elle y est en prière :

l'Enfant-Jésus, Lui, le Maître, debout au centre, yeux et bras levés vers le Ciel, implore son Père ;

la Sainte Vierge est assise à droite, les yeux levés au Ciel, sa main droite soutient le bras gauche de Jésus, car Elle est médiatrice de toutes grâces et auxiliaire de la rédemption ;

Saint Joseph, à gauche, est à genoux, les mains appuyées sur son bâton, les yeux fixés sur l'Enfant-Jésus dans l'attitude de la créature qui prie son Créateur.


Deux anges portent le tableau en même temps qu'une banderole :

« Ô Bonne et Sainte Famille, que je vous aime ! »


Ils transportent le tout à l'emplacement désigné pour l'Œuvre des Heureux Auxiliaires du Clergé (placée secrètement sous la protection de la Sainte Famille) que l'Abbé Durand a fondée mais n'a pas eu le temps d'établir.

Cette fondation était agréable à Notre-Dame et à Notre-Seigneur qui ne cesse de la désirer :

« Si cette Œuvre était établie dans les vues de Mon Père, elle pourrait éviter bien des châtiments. » (2 octobre 1902)


✝︎


Bonne et Sainte Famille,

nous vous consacrons nos personnes,

nos familles, nos communautés,

nos pays et toute l'humanité,

protégez la Sainte Église de Dieu.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Septième jour

Entre le 26 mai 1897 et le 1er octobre 1898, Marie Martel reçoit la vision d'une immense Basilique destinée à l'Adoration perpétuelle ; la paroisse de Tilly étant affiliée à Montmartre depuis le 26 juillet 1896, jour de la première apparition de la Basilique aux religieuses et aux élèves de l'école du Sacré-Cœur.


Jésus tenait à établir l'adoration à Tilly et en juin 1901, il dit à Marie Martel :

« Mon enfant, à partir de ce jour, je te prends pour être auprès de mon peuple, mon intermédiaire, pour demander à chacun de mes enfants, de venir tous les vendredis de l'année, passer une heure auprès des divins tabernacles : c'est-à-dire faire une heure d'adoration pour réparer tous les outrages, dont mon Cœur est abreuvé chaque jour de la part de mes propres enfants. »

« Dis à ceux qui s'excuseront qu'ils ne peuvent pas venir toutes les semaines, qu'ils viennent le premier vendredi de chaque mois, et surtout qu'il faut bien se préparer, pour venir me recevoir, pour réparer tous les outrages dont je suis abreuvé, ainsi que mon Père, qui est prêt à frapper la France entière. Elle est la plus coupable !

C'est elle qui a reçu le plus de grâces et de bénédictions et je n'en ai retiré que de l'ingratitude ! »


La voyante "assiste à la Messe tous les jours pour ceux qui n'y vont pas le dimanche et en réparation des outrages envers Jésus." (mai 1903)


✝︎


Notre-Dame,

aidez-nous à être fidèles

à la Sainte Messe et à l'Adoration

pour réparer les outrages

commis envers le Sacré-Cœur.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Huitième jour

Notre-Dame confirme à Marie son devoir de prier pour les malades (octobre 1902), pour la conversion des pécheurs pour lesquels elle doit réciter les sept psaumes de la Pénitence, après les avoir récités et fait réciter au public durant le mois de novembre pour la délivrance des Âmes du Purgatoire. (2 décembre 1901)


Elle prie et se sacrifie pour le clergé (mai 1901) car il n'est pas ce qu'il devrait être (8 décembre 1904), pour le Saint Père, son âme est torturée à cause de ce que l'on fait à son Église (2 février 1903)

« le schisme que l'on prépare contre elle est épouvantable »


Le 20 décembre 1903, au troisième Chapelet du Rosaire, "j'entendis la voix de la Bonne Mère qui me dit :

« Mon enfant, je désire que tu viennes pendant neuf jours, au son de la cloche. Tu réciteras le Miserere en réparation de tout le mal qui se commet dans le monde entier, et puis le Te Deum pour le triomphe de mon Église.

Pendant ces neuf jours, tu jeûneras et feras pénitence. »


Pendant neuf jours, la voyante obéit strictement aux consignes et le 30 décembre, la Sainte Vierge dit :

« Mon enfant, tu as été bien fidèle à la mission que je t'avais donnée, je te bénis. »


✝︎


Notre-Dame,

nous vous promettons de prier

et de faire des sacrifices

pour la délivrance des Âmes du Purgatoire,

la conversion des pécheurs,

le Clergé,

le triomphe de l'Église

et nous sommes sûrs que vous nous bénirez.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

Neuvième jour

"Au cours du pèlerinage à Lourdes de la jeune normande, la Sainte Vierge lui dit :

« Un jour viendra que Lourdes deviendra un petit Tilly.

Tilly, c'est le résumé de toutes les apparitions que j'ai faites dans le monde entier. »" (août 1899)


« J'ai choisi cet endroit pour qu'on vienne de tous côtés m'honorer. On ne peut rien contre moi, je suis toute puissante. » (janvier 1903)


Plus tard, le 2 février 1903, au cours de son extase, Marie Martel demande à la Bonne Mère pour son triomphe à Tilly.

"Elle me dit ces mots :

« Cela ne va pas tarder. Ce sera au milieu des grandes épreuves qui vont arriver. Après le combat vous aurez la victoire. Quand on est victorieux ici-bas, la récompense est là-haut. Ne craignez rien, votre Mère du Ciel veillera sur vous. Elle vous bénit. »"


« Ma puissance éclatera à Tilly »

« Je ferai ici ce que je n'ai jamais fait dans le monde entier » (juillet 1903)


« Je serai bientôt honorée et je triompherai malgré mes ennemis »

« Bientôt je vais régner ici et mon Nom sera proclamé dans le monde entier. Des milliers de pèlerins vont venir invoquer mon Nom et chanter mes louanges. » (mai 1906)


✝︎


Reine du Très Saint Rosaire,

en répondant à Vos appels à la prière,

la conversion, la pénitence et la réparation,

nous consolons le Cœur de Votre Divin Fils et le Vôtre,

assurez-nous la Victoire et les Bénédictions

pour accomplir de bonnes œuvres chaque jour.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

voyez notre misère,

nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

Nous Vous confions toutes nos actions,

toutes nos souffrances, toutes nos espérances.


Notre-Dame de Tilly,

Reine du Très Saint Rosaire,

daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

Intercédez auprès de Votre Fils,

Reine du Ciel et de la Terre.

Vierge Marie toute couronnée de gloire,

éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous

selon la Volonté de Dieu Tout-Puissant

sur le chemin qui mène à la Gloire de Votre Divin Fils.

Amen.


Ô Marie conçue sans péché,

priez pour nous qui espérons tous en Vous.


Cœur Sacré de Jésus,

j'espère et j'ai confiance en Vous.


1 x Notre Père / Pater Noster


10 x Je Vous salue Marie / Ave María


1 x Gloire au Père / Glória Patri


✝︎

"Mois de février 1901, j'entendis ces mots :

« Mon enfant, si tu savais comme Mon Cœur est abreuvé d'amertume »

Mois de juin 1901.

Le Sacré-Cœur me dit : « Mon enfant, à partir de ce jour, Je te prends pour être auprès de Mon peuple, Mon intermédiaire, pour demander à chacun de Mes enfants, de venir tous les vendredis de l'année, passer une heure auprès des divins Tabernacles : c'est-à-dire faire une heure d'adoration pour réparer tous les outrages, dont Mon Cœur est abreuvé chaque jour de la part de Mes propres enfants. »

« Dis à ceux qui s'excuseront qu'ils ne peuvent pas venir toutes les semaines, qu'ils viennent le premier vendredi de chaque mois, et surtout qu'il faut bien se préparer, pour venir Me recevoir, pour réparer tous les outrages dont Je suis abreuvé, ainsi que Mon Père, qui est prêt à frapper la France entière. Elle est la plus coupable !

C'est elle qui a reçu le plus de grâces et de bénédictions et Je n'en ai retiré que de l'ingratitude ! »

Récit de Marie Martel extrait du livre "Notre Dame de Tilly" (P. Lesserteur)

Livret de la Neuvaine de réparation

4

DISPONIBLE À L'ACHAT SUR PLACE / LIVRAISON PAR COURRIER POSTAL


DÉCOUVRIR LES AUTRES LIVRES