Prier à l’École de Notre Dame de Tilly

Marie Martel est insensible, sourde et aveugle à tout ce qui se passe autour d’elle. Elle suit le chapelet sur celui de la Sainte Vierge. Sa récitation, lente et très sentie, émeut profondément les assistants.

Introduction au Mystère de Tilly - Page 101

Prier à l’École de Notre Dame de Tilly-sur-Seulles Reine du Très Saint Rosaire (Conférence donnée à Tilly-sur-Seulles, le 17 juillet 2022)

Jésus, Marie, Joseph, « Ô Bonne et Sainte Famille, que je Vous aime ! »

« Vers la fin de septembre 1897, la Sainte Vierge fait apparaître aux yeux de Marie Martel une banderole, tenue par deux Anges, sur laquelle sont inscrits […] : ‘Mystères Joyeux, Mystères Douloureux, Mystères Glorieux’. Et Elle dit à Marie Martel qu’il lui faudra désormais, en récitant son chapelet, méditer les mystères. »

« Le 29 ou 30 septembre, Elle lui en montre toute la liste, car Marie Martel les ignore. »

Introduction au Mystère de Tilly, Page 99

Notre Dame de Tilly, « Reine du Très Saint Rosaire, priez pour nous qui espérons tous en Vous »

Prière à Notre Dame de Tilly, Reine du Très Saint Rosaire

25 février 1907 : Aujourd’hui, notre bonne Mère du Ciel me dit :

« Mes enfants, priez avec un zèle fervent, car le temps est proche. Multipliez vos communions, faites célébrer le Sacrifice de la Sainte Messe pour apaiser la Colère divine. […] »

Marie MARTEL – Tome II - Page 228

Notre Bonne Mère du Ciel reproche à tous ses enfants de ne pas assez prier pour notre Mère la Sainte Église et pour son « Pontife-Roi ».

Marie MARTEL – Tome II - Page 229

Méditez les quatorze stations du Chemin de Croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à la lumière d'extraits de la Bible et des paroles du Sacré-Cœur et de la Vierge Marie données à la jeune Marie Martel (1872-1913), lors des apparitions et locutions célestes qui eurent lieu à Tilly-sur-Seulles, sur le Plateau Saint-Pierre, en Normandie, à partir de 1896.

EN SAVOIR PLUS

Un « Chapelet de la Sainte Famille » donné par le Ciel

À la suite d'une mission fructueuse commanditée par la Sainte Vierge Marie auprès de la jeune voyante Marie Martel, lui intimant l'ordre de rappeler à l'ordre certaines familles de Tilly malheureusement éloignées de leurs devoirs religieux (aller à la Sainte Messe tous les dimanches et bien préparer leurs Pâques), la jeune couturière originaire du village voisin de Cristot, entendra les paroles suivantes au Champ des Apparitions.

Celles-ci nous seront rapportées peu après par l'Abbé Guéroult, Curé de Tilly-sur-Seulles, dans une lettre du 9 avril 1903 :


« Le Mercredi :

Mon enfant, il faut en plus du Rosaire réciter un Chapelet aux intentions suivantes :

La première dizaine, pour honorer le Père et la Mère de la Très Sainte Vierge.

La deuxième dizaine, pour remercier la Sainte Vierge de nous avoir donné son Saint Enfant Jésus.

La troisième dizaine, pour remercier l'Enfant Jésus de nous avoir donné la Sainte Vierge.

La quatrième dizaine, pour honorer le Père et la Mère de Saint Joseph.

La cinquième dizaine, pour honorer Saint Joseph comme Protecteur.


Le Vendredi :

Un Chapelet pour arracher les épines qu'on enfonça dans le Cœur de Jésus.


Le Samedi :

Une dizaine pour honorer la Sainte Trinité. »

Si vous venez à Tilly-sur-Seulles, pensez à aller saluer avant toute chose Notre-Dame de Tilly, Reine du Très Saint Rosaire, à la Chapelle des Apparitions, et si vous le pouvez, venez prier avec le Père Jean-Pierre le Très Saint Rosaire tous les jours à 15h00.

Même si vous ne pouvez rester que le temps d’une dizaine, ou d’un Chapelet, vous recevrez des grâces et participerez au travail de la Vierge Marie pour sauver les âmes par le biais de Son Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ.

La Vierge Marie prend différents vocables suivant les lieux où elle apparaît, ou des dénominations par rapport à son statut de Vierge, de Reine, de Mère de Dieu (Theotokos) par exemple.

Comme bien d’autres saints, on peut la vénérer sous ces appellations que l’on retrouve dans ses litanies.

  • À Tilly, le 2 février 1897, elle se fait connaitre sous le vocable de Reine du Très Saint Rosaire.

  • À Fatima, le 13 octobre 1917, elle se fera connaître sous le vocable de Notre Dame du Rosaire.

  • Plus récemment, en Bretagne, la Vierge Marie s'est fait connaître sous le vocable de Notre Dame du Très Saint Rosaire à Kerizinen.

Les prières des chrétiens ont évolué au travers des siècles, des 150 psaumes du Roi David, aux 150 PaterNotre Père, aux 150 Ave — Je vous salue Marie du Rosaire, en rajoutant les 3 Ave du début, on tombe sur le même nombre que les 153 poissons lors de la pêche miraculeuse lorsque Pierre rencontre Jésus.